Les 30 ans d'histoire du CVSL


 

CLUB VAUXOIS  

SPORTS ET LOISIRS

 

Une association au service du bien-être vauxois


                                                                              

Vice-président                                                                                                              4 avril 2009

Jean-Claude LEGER

 

LES 30 ANS DU « C V S L »
 
 
Sommaire

 

                                                                                                                                                                                                   PAGE :

 

1.     AVANT PROPOS                                                               3

 

2.     LE MOT DU PRESIDENT                                                3

 

3.     HISTORIQUE DU CLUB                                                  4

 

4.     MISSIONS SPORTIVES ET LOISIRS                          13

 

5.     VISION SUR L’AVENIR                                                 15

 

6.     COMMUNICATION                                                        15

 

7.     CONCLUSIONS                                                               16

 

8.     REMERCIEMENTS                                                         16

 

 

1.      AVANT PROPOS

 

30 ans ! C’est un anniversaire important pour le Club Vauxois sports et loisirs (CVSL). C’est l’âge où l’expérience accumulée peut-être mise à profit pour construire l’avenir.

 

Les sigles « CVSL » et CVsl cohabiteront tout au long de ce document. La première abréviation rappelle la dénomination d’origine du CLUB, la seconde indique le changement de sigle depuis janvier 2009.

 

Cette brochure retrace l’histoire de l’association qui est liée étroitement à celle de la Mairie, à celle de ses Adhérents et à celle de ses Présidents successifs, et aux situations vécues par chacun au sein du « CVSL ».

 

Ce livret n’est pas l’œuvre d’un historien de métier. Aussi, le lecteur voudra bien excuser les imperfections du rédacteur. Il est le fruit, à la fois d’un travail de recherches dans les archives du club, dans la presse (Sud-Ouest) et les bulletins locaux (Mairie et association Vaux-Perspectives), et principalement de témoignages recueillis auprès d’anciens membres des Conseils d’administration dans le but de reconstituer, au plus près, les moments forts de la vie de notre association. Bien entendu, les membres du bureau actuel ont participé à ce travail, notamment sur le devenir du club et ses modes de communication.

 

Le CLUB VAUXOIS espère que ce travail prégnant et utile sera apprécié de tous : ceux qui ont fait l’association et ceux qui la font vivre aujourd’hui : Présidents, Bénévoles, Mairie de Vaux - notre partenaire de toujours -, enfin tous ceux qui interviennent, directement ou indirectement, de multiples façons en faveur de notre Association, l’Office du tourisme, les sponsors, l’école maternelle, Sud-Ouest, etc.

 

En résumé, l’association a cherché dans ce document à la fois à retracer l’évolution du « CVSL », à mieux faire connaître ses modes de fonctionnement et à montrer sa capacité à répondre aux attentes sportives et de loisirs de ses adhérents. Le club a également voulu exposer sa façon de concevoir et de pratiquer sa mission au début de ce nouveau siècle.

Après un passé riche, un présent dans l’action, voici venu le temps de la réflexion sur les beaux projets de demain.

 

 

2.      Le mot du Président

 

 

"30 ans" un âge important pour une société et encore plus pour une association sans but lucratif animée et gérée par des bénévoles.

"30 ans" le moment d'écrire l'histoire du club, d’honorer le fondateur Guy Charré, maire de Vaux sur Mer en 1979, et tous ceux qui ont œuvré à la vie du CVSL.

S’inspirant de leur dynamisme et de leur volonté, faisons que le CLUB VAUXOIS reste un centre important d'activités et d'animations à Vaux, et demeure le berceau de nouvelles sections, de nombreux clubs et d’associations dans notre région.

Nous sommes fiers de notre histoire et heureux de vous la faire partager.

 

   Bernard Rémoussin

 

 

3.      Historique du club

 

3.1  Création du « CVSL »

Le 4 avril 1979 enregistre la naissance du CLUB VAUXOIS des Sports et Loisirs, date du premier procès-verbal de l’assemblée générale constitutive. La Sous-préfecture de Rochefort a transcrit officiellement ‘’l’acte de naissance’’ de notre association le 18 mai 1979, sous le n° d’enregistrement  2/ 01719, déclaration publiée au Journal officiel du 30 mai 1979.

La mise en place de cette association (loi 1901) répondait à une attente latente de la population vauxoise qui souhaitait l’installation d’activités sportives et de loisirs au sein de la ville. Les activités sportives n’avaient pas toutes pour but de mener à la compétition. S’agissant des loisirs, la Mairie y voyait également un moyen d’animer la municipalité lors de fêtes communales, d’occuper les plus jeunes tout au long de l’année et pendant les congés scolaires. Aucun club de ce type n’existait à l’époque dans la commune de Vaux-sur-mer. Tout était à faire !

La salle polyvalente (actuellement salle omnisports), qui a vu le jour en février 1979, a permis d’accueillir les activités du « CVSL » où se mélangeaient, parfois dans une même journée, les bals populaires, l’éducation physique des scolaires, les lotos –avec son lot d’animaux de ferme-, les bourses aux vêtements et différents spectacles et manifestations. D’autres rassemblements ponctuels organisés par la mairie, sous la bannière du « CVSL », étaient destinés à l’animation de la ville : courses à pieds,  marches à pieds, courses cyclistes, et autres activités locales ...

 

Dans les statuts l’un des objets de l’association, à l’origine, était « La pratique de l’éducation physique et de jeux sportifs, afin de conserver un bon équilibre physique et psychique pour une plus grande valeur individuelle et sociale, en exécutant des exercices adaptés aux possibilités de chacun ». Tout un programme !

 

Monsieur Guy CHARRÉ, Maire de Vaux-sur-mer à l’époque, a marqué l’histoire du « CVSL » en contribuant à la construction du club et en guidant sa destinée pendant près de huit années. Il a joué un rôle prépondérant dans le développement du tout premier club communal de polyactivités, notamment en faveur des plus jeunes. La Mairie a abrité le siège social du « CVSL » jusqu’en 1981.

Père fondateur du « CVSL », Guy CHARRÉ en fut le Président d’honneur jusqu’à sa disparition le 24 février 1987

Lors de l’assemblée générale du 28/01/1981, le nom de l’association fut modifié et le siège transféré avenue du Parc des sports, à la salle polyvalente (pas encore appelée salle omnisports). Le 13 février 1981, la Sous-préfecture de Rochefort enregistrait l’association ainsi dénommée :

CLUB VAUXOIS Sports et Loisirs ,  ( C V S L ).

A l’assemblée générale du 10 janvier 2009, le Président a présenté le nouveau graphisme de l’association qui s’identifie maintenant ainsi :

 CLUB VAUXOIS sports et loisirs        

 

Cette nouvelle présentation a pour but de mettre en avant « l’esprit club associatif » que le Président souhaite développer par des actions ponctuelles auprès de l’ensemble des adhérents, toutes sections confondues.

 

3.2  Les présidences et les trésoriers successifs, et les membres du bureau actuel

Depuis sa création [1] le « CVSL » a vu plusieurs personnes présider aux destinées de l’association, dont trois qui ont marqué de leur empreinte l’association pendant de longues années : Nicole Lapetite, le regretté Albert Quertier et plus récemment Michèle Lahournère                                   

  • Madame Suzanne SCHLEWEIS               de 1979 à 1980 ;                                        1 an   

  • Monsieur Albert QUERTIER              de 1980 à 1987 ;                          7 ans 

  • Monsieur Pierre BOISDRON                 de 1987 à 1988 ;                          1 an

  • Madame Nicole LAPETITE                 de 1988 à 1998 ;                         10 ans 

  • Monsieur Patrick CHAPEAU                 de 1998 à 2001 ;                          3 ans  

  • Madame Michèle LAHOURNÈRE       de 2001 à 2007 ;                          6 ans 

  • Monsieur Bernard RÉMOUSSIN                        depuis juillet 2007 ;     

    ª Certains Présidents ont occupé des postes de Vice-président, Trésorier et/ou de Secrétaire.

     

    Trois Trésoriers, pendant cette période, ont tenu les « cordons de la bourse » du « CVSL » :

     Jacques Geneste est le premier trésorier du club, poste occupé jusqu’en 1996 (17 ans, un record !). Il fut remplacé successivement par la regrettée Gisèle Roché puis actuellement par Alain Gaillet.


    ð Le Bureau, à ce jour, est composé de 6 membres  

  •  Pierrette Renoulleau : Trésorière-adjointe ;

  • Alain Gaillet :              Trésorier ;

  • Bernard Rémoussin :    Président ;

  • Claudine Morin :         Secrétaire ;

  • Jean-Claude Léger :     Vice-président ;

  • Danielle Baglin :          Secrétaire ;

     

    3.3  Montée en puissance des activités sur 30 ans [2]

    Rappelons que Jacques Geneste, employé municipal à la mairie, en qualité d’éducateur sportif, a été « l’homme clé » pendant de nombreuses années tant dans la coordination, la création, le développement et l’animation des activités mises en place au fil du temps que dans l’affectation des salles. Il n’est donc pas surprenant que son nom apparaisse pendant une grande partie de l’histoire du « CVSL ».

    Rappelons que le Centre Aéré  (112 enfants), ouvert tous les mercredis, et en juillet - août, était également dirigé par le Directeur du centre, Jacques Geneste, pendant une dizaine d’années sous la coupe du « CVSL ».

     

    La plupart des activités sportives s’effectuait à la salle Polyvalente. Concernant les loisirs, beaucoup d’activités étaient pratiquées à la salle Pédagogique (salle Nauzan), salle qui s’intègre depuis juin 2005 dans le nouveau pôle associatif « L’ESTRAN ».

     

    Après avoir présenté l’ensemble des activités créées sur les 30 dernières années, nous ferons un point sur l’évolution de celles-ci en 2009 au paragraphe suivant :

     

    ª  ª  ª  ª  ª  ª

     

  • En 1979 deux sections étaient animées par Jacques Geneste :

    ] la gymnastique d’entretien se pratiquait à la salle polyvalente et regroupait une soixantaine de personnes.

    ] La compétition cycliste, manifestation sportive créée par monsieur Guy Charré, réunissait une trentaine de coureurs régionaux et donnait lieu à des remises de prix aux vainqueurs.

     

    ª  ª  ª  ª  ª  ª

     

  • La période 1980-1981 a vu la création d’une nouvelle discipline à la salle polyvalente :

    ]  Le Basket permettait d’occuper le soir les scolaires après les classes. Jacques Geneste initiait ces jeunes joueurs volontaires.

     

    ª  ª  ª  ª  ª  ª

     

  • L’exercice 1981 - 1982 enregistre :

    ] Le Hand-ball  (15 jeunes joueurs filles et garçons) permettait d’occuper les scolaires (une quarantaine) après les classes. C’est à nouveau Jacques Geneste qui en avait la charge.

     

    ª  ª  ª  ª  ª  ª

     

     

     

  • Au cours de la saison 1982 - 1983, une section artistique apparaît, préfigurant la future Ganipote :

    ] Les Danses folkloriques (18/10/1983) sont mises en place par une nouvelle bénévole, Michelle Guionnet. Les danses folkloriques comptaient 40 danseurs et danseuses qui offraient des spectacles, animations de repas, et participaient aux fêtes locales et carnavals tant à Vaux que dans les environs charentais. Cette section s’est également déplacée plusieurs fois à Anglès, ville catalogne espagnole, dans le cadre du jumelage avec Vaux-sur-Mer. En 2002, la section a été maintenue pendant quelque temps par Régine Sire et quelques amies.

     

  • En 1983une autre section est constituée :

    ] le yoga  fut créé par Guy Lepelletier en tant que professeur bénévole. Il s’occupait des adultes et des enfants (20 personnes). Lydie Carpentier, formée par Guy Lepelletier, assura l’initiation du yoga aux enfants de la maternelle.

    Cette discipline, qui concerne maintenant les adultes, est poursuivie à partir de 2005 par Cathy Brugère (photo) en qualité de prestataire de services. Le yoga a toujours lieu dans une des salles de jeux de l’école maternelle de Vaux.

     

    ª  ª  ª  ª  ª  ª

     

  • En 1985 une discipline est mise en place progressivement, de façon informelle :

    ] la Musculation se pratiquait, à titre gratuit. Animée par Jacques Geneste, elle servait de complément physique aux membres du « CVSL » et à d’autres clubs locaux : Football et Tennis.

    Cette discipline est restructurée en 1998 par Patrick Chapeau, en tant que section payante destinée aux seuls membres du « CVSL » (75 personnes), sous sa forme actuelle. En 2001, la musculation est suivie par Albert Durannel (photo). Cette salle, située au 1er étage de la salle omnisports, vient d’être rénovée par la Mairie en 2008. Elle est bien équipée en appareils de musculation renouvelés et de dernière génération. Cette discipline fonctionne en self-service, toute l’année 24h/24h, grâce à un badge magnétique remis à l’adhérent.

     

    ª  ª  ª  ª  ª  ª

     

    La même année apparaît la Ganipote :

    -   Entre 1985 et 2002, Michelle Guionnet poursuit la création et le développement de nombreuses activités regroupées sous « la Ganipote », association qui dépendait du « CVSL ».

    La Ganipote, qui désigne en charentais « farceur », prend officiellement forme le 10/11/1985 en tant qu’association, ultérieurement reconnue d’utilité publique (ce qui lui permet, entre autres, d’être exonérée des taxes dues à la SACEM). La Ganipote, un des fleurons du « CVSL », au plus fort de ses quatre activités, regroupait 130 adultes.

     

    Le regretté Georges Caillon, s’occupait activement de l’adaptation, de la mise en scène et des décors de spectacles offerts par les différentes sections de la Ganipote.

     

     

    Michèle Guionnet - en plus des Danses folkloriques - met en place ou intègre progressivement, au fil des ans les sections suivantes :

    ] Le Groupe vocal Almodis, constitué en 1992 par quelques amis, -pas encore appelé Almodis- se réunissait de façon informelle au domicile de Michelle Guionnet. Cet embryon de chorale regroupait, au départ, trois chanteurs et trois instrumentistes qui répétaient des chants du Moyen-Age et de la Renaissance afin d’accompagner avec la Ganipote les spectacles des Fêtes romanes, à Vaux. Un peu plus tard, à l’occasion de l’un des spectacles « Dans les brumes de Montalembert », une chanson -écrite par deux membres du groupe- racontait l’histoire de la malheureuse Almodis (*). L’idée leur est venue de nommer le groupe ALMODIS.

    Au fil du temps, cette passion fut partagée par bien d’autres choristes (20 personnes).

    En 1996, Marie-Claude Figari en devient le Chef de chœur. Elle dirige toujours, avec compétence, le groupe vocal ALMODIS qui chante aussi bien le répertoire de la Renaissance que les chants classiques ou contemporains, et plus récemment des airs de la Cordillère des Andes.

     

    (*)  La chanson narrait la triste histoire de la belle Almodis, une petite chambrière accusée, à tort, du vol de la broche appartenant à sa Dame. Elle fut brûlée vive sur le bûcher pendant que la pie voleuse courait toujours…

     

      ] Les Danses de salon,reprises par la Ganipote, regroupaient plus de 60 danseurs -débutants et initiés- qui évoluaient dans diverses manifestations locales. Cette forme d’expression corporelle s’adressait aux enfants, adolescents et adultes danses classique, moderne, jazz et contemporaine se mêlaient. De nombreux spectacles, de valeur technique, avaient lieu notamment à la salle de l’Atelier (fête scolaire de fin d’année…).

     En 2002, Christine Chevalier a accepté d’animer cette section d’expression corporelle, suite au départ de Michelle Guionnet de l’association.

    En octobre 2008, les danses de salon « initiation » sont relancées par Bernard Rémoussin, et gérées par Alain Gaillet. Une vingtaine de danseurs évoluent, chaque lundi, sous la direction du professeur Micheline Arrivé.

     

    ] L’Atelier de Peinture, qui dépendait de la Ganipote,est depuis 2003 géré par Nicole Cheneval.Il réunit, à la salle Nauzan, un groupe d’amies (8 personnes) qui exercent leur passion artistique : peinture sur soie, sur verre et sur bois. Chaque année des expositions sont organisées en ville, notamment à l’occasion du traditionnel Téléthon.

     

    ª  ª  ª  ª  ª  ª

     

    Au cours de cette longue période, où la Ganipote se développait, d’autres sections sont venues rejoindre le club :

    Les années 1991 – 1992 et 1992 – 1993 notent l’arrivée de nouvelles sections :

     ] Le Volley-ball a été pendant un certain nombre d’années un sport de loisirs. Il fut créé en 1991 par Jacques Tus (photo). Avec l’arrivée en 1996 de Jacques Lecoeur, cette discipline est devenue une compétition avec des rencontres entre clubs locaux (19 joueurs et joueuses, dont 13 anciens licenciés).  Patrick  Miquel a repris la suite avec compétence et assiduité.

    ª  ª  ª  ª  ª  ª

     

    ] Le Tennis de table en 1992, créé par Patrick Fettu, était dirigé par des entraineurs licenciés. Un groupe de pongistes (50) se préparait à la compétition pour le championnat départemental (deux équipes ont été en championnat départemental).

     

     

    ] Le Patchwork a été créé en septembre 1992 par Madame Jacotte Caillon-House avec quelques amies. Cette section a enregistré jusqu’à 40 participantes. En 1999, au  moment de la scission, cette discipline fut poursuivie au sein du « CVSL » avec le concours de Marie-Françoise Grégoire (*)qui lui donna le nom actuel de Quilt en vaux. Composée de 4 « kilteuses » lors de la scission, la section se développera, à nouveau, pour atteindre 14 personnes en 2002.

    En 2003,Marie-France Gassian enprend la direction.

     Cette activité se trouvait, à l’origine, à la salle des Commissions de la mairie, puis plus tard à la salle Nauzan.

    Des expositions d’œuvres, à partir de thèmes, avaient lieu ponctuellement dans divers endroits du pays royannais, notamment à Vaux (salle Equinoxe,  temple …), ou à Brouage (2001) dans le cadre d’expositions nationales.

    Le mot quilt est un terme anglais que l’on peut traduire ainsi « assemblage de bouts de tissus».

     

    (*) En 2002, Marie-Françoise Grégoire a organisé, au temple de Vaux, une exposition d’ouvrages réalisés par des hommes (une première en France !) venus d’Autriche, d’Allemagne, de Hollande et de France.

     

    ª  ª  ª  ª  ª  ª

     

  • En 1995 une section nautique a pris place :

    ] Le Surf que Bernard Peyvel enseigne avec le bodyboard et skimboard. 53 jeunes surfeurs s’entraînent sur les flots bleus de la plage de Nauzan et de la Grande Côte en vue de sorties nationales et de rencontres en championnat.

    Dans le cadre de l’opération nationale « nettoyage de printemps des plages », le groupe participe à cette opération, donnant à cette nouvelle discipline une image plus positive du surf. 

     

    ª  ª  ª  ª  ª  ª

     

  • En 1999 - 2000 deux sections de gymnastique ont pris forme et évolué à la salle omnisports :

    ] La gymnastique relax développée par Michel Chélini (40 personnes). Aujourd’hui, la gymnastique relax est appelée, à nouveau, Gym d’entretien(113 personnes) et s’adresse aux débutants et seniors. La section est animée par trois professeurs qualifiés, salariés de l’association : Nicole Fleury, Patricia Guérin et Michel Chélini (respectivement sur les photos).

    ] Le Step (+ de 100 personnes), mis en place par Patrick Chapeau, est appelé maintenant Gym dynamique. Dirigée depuis l’origine par Patricia Guérin, la gym dynamique s’adresse aux plus jeunes et aux personnes en bonne condition physique. Elle se pratique en soirée, alternée avec des séances de Step.

     Le mot Step signifie en anglais : marchepied. Les adeptes chevauchent, de façon rapide, ce marchepied pour accomplir des mouvements en suivant une musique au rythme très tonique.

     

    ª  ª  ª  ª  ª  ª

     

    ] La section Beaux-arts, en 2002, encadrée par Sylvie Brunetti (artiste-peintre), s’adressait à tous les niveaux et à toutes les techniques (aquarelle, huile, acrylique et dessin). Cette section a connu très rapidement un grand succès.

     

    ª  ª  ª  ª  ª  ª

     

    ] Le Théâtre apparaît en octobre 2003 avec Piou Dahenne. Cette section fut dénommée Compagnie du vaudeville en scène en 2005. Composée de 9 comédiens amateurs-bénévoles, cette troupe proposait gratuitement des représentations familiales de qualité (une dizaine par an) dans les maisons de retraite et les foyers logements de la région. Les spectacles donnés à la salle de l’Atelier attiraient près de 300 personnes. On retiendra, entre autres, les pièces créées par Piou Dahenne : « Mais quelle horreur c’est contagieux ! », « Les cocus ça s’arrose » et « On va marier l’Fernand » qui ont rencontré un vif succès.

     

    ª  ª  ª  ª  ª  ª

     

    3.4  Evolution des activités au cours de cette période

    Au fil des ans le club a diversifié ses activités pour atteindre pour la première fois 14 sections sous la présidence de Nicole Lapetite, et augmenté considérablement le nombre de ses adhérents aux motivations diverses.

    C’est grâce au « CVSL » que de frêles activités ont pu voir le jour et grossir en s’adossant, en tant que sections, aux structures administrative et comptable de l’association (gestion, comptabilité, assurances, capacité financière, publicité, investissements...) et aux diverses aides de la Mairie (infrastructures, personnel et subvention).

    Au cours de ces trente ans d’activité, pour répondre aux demandes de certains animateurs, aux exigences des adhérents et aux réalités du terrain, le « CVSL » a accompagné quelques sections vers leur fusion ou leur autonomie ; d’autres sections n’ont pu être maintenues :

     

    ] Des sections sportives du « CVSL » ont rejoint des associations de municipalités voisines : le Tennis de table a fusionné fin juin 2001 avec le Club de Saint Palais et plus tard avec celui de Saint Augustin ; l’activité Surf a rejoint le club de Royan (plage de Pontaillac) qui est devenu l’un des plus grands clubs de surf de la région ; Le Handball ne s’est maintenu que trois ans car il a été sollicité pour fusionner avec le club de Saint Georges, mieux structuré.

     

     ] D’autres sections de loisirs ont pris leur indépendance plus ou moins récemment. En raison de la personnalité des animateurs, et aussi de l’assiduité des adhérents, des sections ont décidé de voler de leurs ‘‘propres ailes’’ en créant chacune leur association pour mieux affirmer le caractère artistique de leurs activités : Compagnie du Vaudeville en scène, Quilt en Vaux, les Beaux-arts et le Groupe Vocal Almodis.

    Le Centre Aéré, devenu « Centre de Loisirs Sans Hébergement » et « Halte-garderie », dépend de la commune depuis de nombreuses années, sur les directives des Caisses d’Allocations Familiales.

     

    ] Un petit nombre de sections a disparu en raison du faible effectif des sections (peu de cotisations) et (ou) de l’absence de relève concernant l’animation des dites sections. Fin juin 2004, la Compagnie de la Ganipote cesse une partie de ses activités : les sections Danses de salon et Danses folkloriquesn’ont plus d’animatrices et leurs effectifs déclinent.

    En 2007, la section Volley-ball disparaît à son tour faute d’animateur et de joueurs.

     

    3.5  Evolution des effectifs et des sections pendant cette période

    Les divers procès-verbaux du conseil d’administration montrent l’évolution chiffrée suivante :

    En 1979, à sa création le « CVSL » comptait 63 adhérents avec deux sections (gym d’entretien et compétition cycliste).

    L’évolution des effectifs n’a cessé de progresser pour atteindre, au plus fort de son activité, 428 inscrits avec 12 sections sous la présidence de Michel Lahournère

    A partir du mois de juillet 2007 - en raison de fusions, de prises d’autonomie et de disparitions de sections - l’activité du club s’est recentrée principalement sur le sport, son cœur de métier (4 sections sportives et 2 sections loisirs) :

  • la partie sportive comprend les sections gymnastique d’entretien, gymnastique dynamique, musculation et yoga ;

  • la partie loisirs est composée des sections peinture, et dernièrement danses de salon.

     

    L’assemblée générale du 10 janvier 2009enregistrait 298 inscriptions (*) au 31/12/2008. Dans la mesure où un adhérent a la possibilité de s’inscrire à plusieurs sections le nombre d’adhérents était de 283, toutes activités confondues.

    (*) à ce jour, le CLUB VAUXOIS a dépassé les 300 inscriptions

     

    La progression des sections - en bleu - au cours de ces trente années n’entraîne pas toujours un effet mécanique sur l’évolution du nombre d’inscrits  (graphique 1). En effet, pour l’année 2008 – 2009 avec 6 sections plus homogènes on enregistre 298 inscrits ; pour l’année 2002 – 2003  les 12 sections (soit le double) très disparates regroupaient 428 inscriptions.

A fin décembre 2008 la gymnastique d’entretien regroupe le plus d’inscriptions. Elle est suivie par la musculation, la gym dynamique, le Yoga et les danses de salon, enfin la peinture (graphiques 2 et 3) :

 

 

Graphique 3 - % inscrits par activités

 

La variété de nos activités et leurs différents niveaux offrent une fourchette d’âges très large (graphique 4) :

 

L’âge moyen d’un adhérent est de 52 ans : l’adhérent le plus jeune est âgé de 15 ans en gym dynamique et pour le plus âgé de 80 ans en gym d’entretien.

La population d’adhérents est globalement composée de 23% d’hommes (en bleu) et de 77% de femmes (en rouge), mais ce pourcentage s’inverse pour la section musculation avec plus de 70% d’hommes (graphique 5) :

Graphique 5 – % hommes / femmes

 

 

3.6 Les cotisations

A titre indicatif, en 1979, le montant de la première cotisation du « CVSL » était de 21,50 francs, auquel il fallait ajouter 25 francs pour l’entretien de la salle, soit un total annuel de 46,50 francs pour une seule activité. Si l’on prend la grille de conversion INSEE, la valeur en Euros des francs 1979 nous donne une cotisation pour l’époque de 19,91 . Depuis, nombre de paramètres ont sensiblement fait augmenter la cotisation de l’adhérent : inflation, professeurs bénévoles remplacés par des salariés soumis aux charges sociales, convention collective nationale avec son cortège de minimas sociaux et de primes obligatoires, création d’activités nouvelles…

Cependant, les montants des cotisations sont restés très compétitifs si nous les comparons, à ce jour, à ceux pratiqués par les associations et les clubs privés de la région, en fonction du nombre d’heures et de la multitude d’activités proposées à nos adhérents (à titre d’exemple, la Gym d’entretien permet de suivre 6 cours par semaine pour une même cotisation, et la gym dynamique 3 cours).

 

En résumé, tout au long de ses trente années notre association s’est transformée au fil du temps en répondant aux besoins des adhérents, légitimement exigeants. Pour certaines activités les animateurs vieillissant, la relève n’a pas toujours été aisée. Des solutions adaptées en faveur d’un grand nombre de sections, pour les plus dynamiques, ont été trouvées en les accompagnant vers des fusions ou vers la création de leur propre association.

Contre vents et marées, le club a su tenir le cap qui, face à la tempête de décembre 1999, l’obligea à délocaliser provisoirement certaines activités et à en suspendre d’autres, en raison des dégâts de toiture de la salle omnisports.

 

4.      Missions sportives et de loisirs en 2009

 

La plus grande partie des activités sportives offertes par le CLUB VAUXOIS s’effectue à la salle omnisports de Vaux, avenue du Parc des sports, siège social du « CVsl », à l’exception du Yoga qui évolue dans une salle de l’école maternelle. Les activités de loisirs (peinture et danses de salon) se déroulent au Pôle associatif de l’Estran (derrière la Bibliothèque municipale).

Les cours sportifs et de loisirs, de niveaux différents, permettent aux jeunes et moins jeunes de faire leur choix. Les adhérents peuvent pratiquer plusieurs activités.

 

Les activités se déroulent selon les rythmes scolaires fixés par l’Education nationale (zone B). Il n’y a donc pas de cours à la salle omnisports pendant la journée à ces périodes de vacances scolaires, à l’exception des séances pratiquées en soirées.

 

Le tableau ci-dessous indique les disciplines pratiquées, les lieux et salles, les horaires, les montants des cotisations statutaires annuelles 2008 - 2009 et les bénévoles Responsables de section d’activité.

 

Tous les animateurs sont qualifiés dans leur discipline pour animer les cours ci-dessous :

 

Club

Vauxois

Cotisations

SECTIONS D’ACTIVITE

 ** avec présentation

 d’un certificat médial précisant l’activité

HORAIRES

selon le calendrier scolaire

zone B

 

75 € / Trimestre

Danses de salon

(Pôle associatif de l’Estran, salle Nauzan)

 

Contact : Alain Gaillet              06 60 68 39 27

NOUVEAU

Cours d’initiation

lundi : 18h30 à 20h

 

100 € / AN

Yoga**          

 (école maternelle)

 

Contact : Pierrette Renoulleau   05 46 38 44 57

mardi : 18h-19h30

 

75 € / AN

Gymnastique dynamique**

(salle omnisports)       

 

Contact : Dominique Cartron      05 46 39 91 21

mardi : 19h45 – 20h45

jeudi * : 19h45-20h45 et 20h45-21h45          

* le jeudi soir : cours de STEP

   en 1ère ou 2ème heure

 

75 € / AN

Gymnastique d’entretien**

(salle omnisports)       

 

Contact : Claudine Morin         06 29 73 66 10

lundi : 9h30-10h30 et 10h30-11h30

mardi : 18h30-19h30

jeudi : 9h30-10h30 et 10h30-11h30

vendredi : 18h-19h

 

40 € / AN

Peinture

(Pôle associatif de l’Estran, salle Nauzan)

 

Contact : Nicole Cheneval        05 46 39 26 67                                                   

jeudi : 14h-17h,

 

                            

 

40 € / AN

Musculation** (1er étage salle omnisports)

 

Contact : Albert Durannel        05 46 08 35 47                                                 

Horaire libre toute l’année.

(badge individuel)

 

 

5.       Vision sur l’avenir

 

A travers ces décennies décisives, c’est une image nouvelle du CLUB VAUXOIS qui se précise. Cette image ressemble, pour partie, à celle de son passé, mais de nouveaux traits s’y ajoutent et le modifient progressivement, comme se ressemblent et se succèdent les divers visages d’un être humain, à chaque étape de sa vie.

Les caractères marquants de la nouvelle période qui commence vont se porter dans diverses directions. Plusieurs pistes ambitieuses sont à explorer par le CLUB VAUXOIS dans le cadre de sa mutation :

 

  • fédérer les sections entre elles, dans le but de développer un ‘‘esprit Club associatif’’ inter-génération, ce qui est fort différent dans une entreprise commerciale à la vocation de profits. L’année 2008/2009 a vu au sein du Bureau la mise en place d’une section Animation qui a pour mission d’organiser périodiquement des rencontres amicales et festives avec tous les adhérents des sections ;

  • créer des partenariats intercommunaux entre associations locales aux activités complémentaires (comme récemment avec VAUX-PERSPECTIVES, par exemple) ; en un mot tisser un réseau local d’associations ;

  • développer de nouveaux loisirs ou réactiver des activités (comme les danses de salon depuis septembre 2008) ;

  • être à l’écoute par un dialogue permanent avec l’ensemble de nos adhérents et par l’intermédiaire des Responsables de section ; des réunions périodiques avec ces responsables vont être instaurées dans ce cadre avec le Bureau pour renforcer la notion d’association au sein des sections.

  • revoir nos statuts et le règlement interne dont certains articles sont à créer ou à adapter ;

     

    ] Le club doit continuer d’être « une pépinière associative » prête à accueillir des activités nouvelles pour leur permettre de se développer puis devenir, le cas échéant, pleinement autonome. C’est une originalité que le CLUB VAUXOIS souhaite poursuivre.

     

► Pour vivre, prospérer, se déployer ensemble le CLUB VAUXOIS a besoin d’espaces suffisants, réunis dans un même lieu, aux fins de renforcer « l’esprit club ». La commune de Vaux dépasse maintenant le nombre de 3 800 habitants. Ce chiffre croît régulièrement, en partie par l’installation de jeunes seniors. Face à cette évolution un problème de locaux se pose déjà pour les associations. Comme par le passé, aucune solution ne pourra-être trouvée sans l’aide de la Mairie, notre partenaire institutionnel.

 

6.       Communication

Aujourd’hui on ne communique plus de la même façon, ni avec les mêmes outils qu’hier. Avec la multiplication et la vulgarisation des ordinateurs de bureau et des portables dans chaque foyer notre mode de communication se doit d’évoluer au sein de l’association, et notre image d’être mieux ciblée :

 

Communication interne

  • par l’usage du courrier électronique pour échanger toutes les correspondances et documents avec les membres du conseil d’administration, le bureau, un grand nombre de nos adhérents (actuellement 150 adresses email), les partenaires extérieurs, les administrations, etc. ;

    Communication externe

  • Site « CLUB VAUXOIS sl » sur Internet : la mise en place d’un site autonome ou hébergé sur le site existant de la Mairie est à étudier ;

  • Les médias locaux : l’importance des médias n’est plus à démontrer pour se faire connaître localement. Il convient de poursuivre nos bonnes relations avec les médias locaux (radios et journaux) afin qu’ils soient présents aux moments forts de nos activités sportives et de loisirs ;

  • Les communes limitrophes : nouer avec les villes limitrophes des relations pour faire connaître nos activités, voire mettre en place des partenariats pour certaines activités à faible effectif et/ou en manque d’animateur ;

  • Les manifestations locales : poursuivre notre présence dans les forums et manifestations alentours avec des supports informatisés ;

  • Les manifestations caritatives : s’associer avec la Mairie sur certains évènements régionaux et nationaux ;

     

    Image  

Le bureau a souhaité véhiculer une nouvelle identité dans le but d’améliorer la visibilité et la lisibilité du CLUB VAUXOIS, plus conforme à son dynamisme, à sa vocation d’innovation et à sa capacité à rassembler. Cet anniversaire est l’occasion de faire découvrir, depuis janvier 2009, son imagepar une nouvelle présentation graphique :       CLUB VAUXOIS sports et loisirs (CVSL)

 

7.       Conclusions

 

L’association mesure, à travers son histoire, toutes ses difficultés, ses insuffisances, mais espère en avoir montré aussi l’importance et la signification sur le plan local, ainsi que les leçons à en tirer pour l’avenir.

 

A travers cette longue période, c’est une image nouvelle du CLUB VAUXOIS qui se précise. Une nouvelle histoire s’écrit intégrant celle de son passé. Cette nouvelle page blanche enregistrera, au fil du temps, les attentes des adhérents, les aides nouvelles de la Mairie, les actions des bénévoles, les convictions et la personnalité des futurs Présidents, enfin l’évolution des règles juridiques, administratives et comptables liées au milieu associatif et sportif.

 

Par ailleurs, un effort sensible sera fait auprès des adhérents pour qu’un « esprit club » progresse à travers les différentes sections, éparpillées en des lieux distincts. Une association au service du bien-être Vauxois !

 

Enfin, le CLUB VAUXOIS continuera d’être un des acteurs essentiels sur le plan local en participant activement au maillage associatif, source de dynamisme, d’échanges et de vitalité de notre commune.

Tel était l’esprit de Guy CHARRÉ lors de la création du « CVSL » et poursuivi, à la fois par les municipalités et les Présidents successifs.

 

8.       Remerciements

Le CLUB VAUXOIS tient à dire sa gratitude à toutes celles et à tous ceux qui, à différentes étapes de la rédaction de son passé, ont accepté d’enrichir de leurs remarques ce document, d’éclairer quelques points particuliers de notre longue histoire.

 

Nous citons par ordre alphabétique le concours apporté par les « anciens du CLUB » : Caillon Jacotte, Chapeau Patrick,  Dahenne  Piou,  Fettu Patrick, Figari Marie-Claude, Gassian Marie-France, Geneste Jacques, Grégoire Marie-Françoise, Guionnet Michelle, Lahournère Michèle, Lapetite Nicole, Lecoeur Jacques, Lepelletier Guy et Tus Françoise.

La Mairie, le journal SUD-OUEST et l’association VAUX-PERSPECTIVES nous ont également permis de compléter notre documentation à partir de publications ponctuelles d’articles sur la vie du « CVSL » dans leurs supports respectifs.

Nous remercions également les maires, leurs adjoints et élus qui ont succédé à l’équipe de Guy Charré au cours de ces 30 années, - plus récemment Jean-Paul Cordonnier, Jean Michel Grasset et Jacqueline Gomis qui continuent d’apporter aides techniques et soutien financier au CLUB VAUXOIS.

 




[1] Rappelons que Monsieur Guy Charrié a été Président d’honneur de 1979 à février 1987

[2] Les chiffres retenus ci-dessous au cours de cette période, sont ceux observés au plus fort de l’activité